Home > Il laboratorio > I membri del laboratorio > Membri statutari e affiliati > CALAFAT Guillaume

CALAFAT Guillaume

Condividi questa pagina :

Titres et fonctions


Ancien élève de l’École Normale Supérieure (Ulm), agrégé d’histoire, ancien membre de l’École Française de Rome, Guillaume Calafat est ma&icerc>tre de conférences en histoire moderne à l’Université Paris 1 depuis septembre 2014.

Il est membre du comité de rédaction des revues Annales. Histoire, Sciences Sociales, de Tracés. Revue de sciences humaines (2010-2016) et membre du comité scientifique de la revue Quaderni Storici.

Il est fellow de l’Institute for Advanced Studies de Princeton pour l’année académique 2017-2018.

Thèmes de recherche


Ses recherches portent sur la régulation du commerce et de la navigation en Méditerranée à l’époque moderne. Il a soutenu en 2013 un doctorat d’histoire sur ce sujet, intitulé Une mer jalousée. Juridictions maritimes, ports francs et régulation du commerce en Méditerranée (1590-1740) (Université Paris 1 / Università di Pisa), dans laquelle il s’intéresse à l’institution des ports francs et à l’affirmation des souverainetés maritimes à l’époque moderne. Il prépare actuellement un livre issu de ce travail, à la confluence de l’histoire et de l’histoire du droit.

Parallèlement, il mène des recherches sur les litiges marchands et maritimes portant notamment sur les phénomènes de l’esclavage, de la guerre de course, de la piraterie en Méditerranée (et ailleurs...). Il cherche à saisir les configurations juridiques et institutionnelles qui permettent aux marchands et aux marins de l’époque moderne de nouer des relations commerciales dans un environnement politique et diplomatique complexe et incertain. Dans ce cadre, il s’intéresse en particulier aux relations entre l’Europe méridionale (états italiens, Provence, Languedoc, Espagne) et les provinces ottomanes d’Afrique du nord (Alger, Tunis et Tripoli). Ses nouvelles recherches portent tout particulièrement sur les réseaux de marchands corses en Méditerranée occidentale (1550-1650).

Il est l’auteur de plusieurs articles sur ces questions et participe à différents programmes de recherches (voir sa page Academia), dont le programme ERC "Mediterranean Reconfigurations" dirigé par Wolfgang Kaiser et le GDRI "Appartenances locales" dirigé par Isabelle Grangaud.

Guillaume Calafat a également traduit de nombreux articles de l’anglais et de l’italien. Récemment, il a traduit l’ouvrage de Francesca Trivellato, The Familiarity of Strangers (Yale, 2009) paru aux éditions du Seuil sous le titre Corail contre diamants (2016). Il poursuit également l’édition critique du récit de voyage du comte August Moszynski en France et en Italie (1784-1786).

Voir également sa page personnelle sur le site de Paris 1

Travaux en cours :

  • Préparation d’un livre issu de la thèse : Une mer jalousée. Juridictions maritimes, ports francs et régulation du commerce en Méditerranée [à propos des liens entre souveraineté maritime, juridictions et émergence des ports francs en Méditerranée au XVIIe siècle].
  • Préparation d’un ouvrage collectif sur l’utilité commerciale des consuls (avec Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet et Jörg Ulbert).
  • Étude d’un procès complexe : l’affaire Plowman (avec Andrea Addobbati).
  • Manuel sur l’histoire de la Méditerranée à l’époque moderne (avec Wolfgang Kaiser).
  • Préparation d’une monographie sur les consuls français de Livourne au XVIIe siècle ; étude biographique sur le consul François Cotolendy.
  • Travail sur des familles transrégionales corses en Méditerranée (1550-1650), entre Marseille, G&ecerc>nes, Livourne, Tunis et Alger).
  • Édition du journal de voyage du comte Moszynski (fin XVIIIe siècle).
Versione stampabile di questo articolo Versione stampabile
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr