Accueil > Rencontres > Séminaires > Séminaires 2016-2017 > Expériences individuelles et collectives entre Révolution et Empire (...)

Attention : en raison du plan Vigipirate, l'inscription aux séminaires de l'IHMC est obligatoire lorsqu'ils se tiennent à Paris 1 pour les personnes qui ne disposent pas de cartes d'étudiant ou professionnelles de Paris 1.  Merci d'écrire à l'organisateur du séminaire qui vous intéresse pour vous inscrire auprès de lui.

Expériences individuelles et collectives entre Révolution et Empire (M2)

Partager cette page :

Parcours Histoire moderne - Séminaire complémentaire de spécialité
INFORMER, CLASSER, ARCHIVER.
Sources et matériaux de l’histoire de la Révolution et de l’Empire
MASTER 2 (1er et 2nd semestres)
(2016-2017)

Mardi, 17h -19h, Salle D 640 et bibliothèque de l’IHRF.

Séminaire animé par Jean-Luc Chappey, Maria-Pia Donato, Virginie Martin.

Contact : jlchappey@gmail.com 

L’objectif de ce séminaire est d’offrir aux étudiants un complément de formation sur l’histoire sociale et politique et les dynamiques intellectuelles de la fin des 18e et 19e siècles en privilégiant une approche transnationale et impériale. Les séances seront spécialement consacrées à des présentations d’ouvrages par les étudiants et des discussions autour de travaux et chantiers de recherches. Ce séminaire a pour ambition d’offrir un accès aux problématiques actuelles, de donner des outils d’analyse et de critique et de favoriser le dialogue avec diverses manières d’écrire l’histoire et d’autres champs des sciences sociales.

Un thème général servira de fil rouge cette année aux différentes séances : « Expériences individuelles et collectives entre Révolution et Empire ». Les étudiants seront évalués par leur assiduité et leur participation (un travail à l’oral sera exigé).

Indications bibliographiques

Martina AVANZA, et Gilles LAFERTE, « Dépasser la construction des identités ? Identification, image sociale, appartenance », Genèses, 61, 2005/4, p. 134-152

Pierre BOURDIEU, « L’illusion biographique », Raisons pratiques, Paris, Seuil, 1994, p. 81-89.

Simona CERRUTTI, « Processus et expérience : individus, groupes et identités à Turin, au XVIIe siècle », dans J. Revel (éd.), Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience, Paris, Seuil, 1996, p. 161-186.

François HARTOG, Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps, Paris, Seuil, 2003.

Bernard LEPETIT, Les formes de l’expérience. Pour une autre histoire sociale, Paris, Albin Michel, 1995.

PDF - 262.4 ko
Programme détaillé du séminaire

Séances

Être ou devenir révolutionnaire. Questions de méthode.

Mardi 11 octobre 2016, 17 h - 19 h

Séance de rentrée du séminaire.

Lectures

Giovanni LEVI, « Les usages de la biographie », Annales ESC, n°6, 1989, p. 1325-1336 [en ligne].

Olivier COQUARD, « Biographies : l’étape du bicentenaire », dans Michel VOVELLE (dir.), Recherches sur la Révolution. Un bilan des travaux scientifiques du bicentenaire, Paris, La Découverte, 1991, p. 243-256.

Haïm BURSTIN, « La biographie en mode mineur : les acteurs de Varennes ou le protagonisme révolutionnaire », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, 2010/1, n°57-1, p. 7-24 [en ligne].

Dossier : Comment Robespierre est-il devenu révolutionnaire ?

Autour des biographies de :

  • Hervé LEUWERS, Robespierre, Paris, Fayard, 2014 [introduction, chapitres 1-12].
  • Jean-Clément MARTIN, Robespierre, Paris, Perrin, 2016 [introduction, chapitres 1-4].

Sortir de la Révolution. Une expérience politique.

Mardi 18 octobre 2016, 17 h - 19 h

Attention : Cette session se déroulera dans la bibliothèque de l’IHRF.

Source : Lettres de normaliens de l’an III dans Dominique Julia (éd.), L’École normale de l’an III. Une institution révolutionnaire et ses élèves (2). Textes fondateurs, pétitions, correspondances et autres documents (janvier-mai 1795), Paris, Éditions rue d’Ulm, 2016 [pétitions des élèves normaliens, p. 131-152].

Lectures

Bronislaw BACZKO, Comment sortir de la Terreur : Thermidor et la Révolution, Gallimard, 1989.

Côme SIMIEN, « La Convention interminable : les régicides au tribunal du passé (1815-1830) », AHRF, n°381, 2015, p. 189-212.

Vivre et écrire la Révolution (1). Témoigner et pétitionner.

Mardi 8 novembre 2016, 17 h - 19 h

Attention : Cette session se déroulera dans la bibliothèque de l’IHRF.

Dossier documentaire [photocopié]

1) Pétition de Theresa Cabarrus à la Convention (24 avril 1794)

2) Pétitions de E.-J. Villetard, ex-secrétaire de légation à Gênes, au Comité de salut public (1795).

3) Pétition de quatre réfugiés italiens au Directoire exécutif (1er juin 1796)

Lectures

Christine FAURE, « Doléances, déclarations et pétitions, trois formes de parole publique des femmes sous la Révolution », AHRF, n°344, 2006, p. 5-25 [en ligne].

Martine LAPIED, « Le témoignage sous la Révolution française, une possibilité d’expression politique pour les femmes ? », Dix-huitième siècle, 2007 [en ligne].

Sylvie GARNIER, « Les conduites politiques en l’an II. Compte rendu et récit de vie révolutionnaires », AHRF, n°295, 1994, p. 19-38 [en ligne].

Alex FAIRFAX-CHOLMELEY, « Defence, collaboration, counter-attack : the role and exploitation of the printedword by victims of the Terror, 1793-1794 »,dans David ANDRESS (dir.), Experiencing the French Revolution, Oxford, Voltaire Foundation, 2013.

Vivre et écrire la Révolution (2). Raconter.

Mardi 6 décembre 2016, 17 h - 19 h

Attention : Cette session se déroulera dans la bibliothèque de l’IHRF.

Source : extraits des Mémoires de Jean-Baptiste Louvet, Paris, Desjonquères, 1988 (p. 20-39).

Lectures

Nicolas SCHAPIRA, Christian JOUHAUD et Dinah RIBARD, Histoire Littérature Témoignage. Écrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2009, [introduction et chapitre 2]

Sergio LUZZATO, Mémoires de la Terreur. Vieux conventionnels et jeunes républicains au 19e siècle, Lyon, PUL, 1991 [introduction, chapitres I et VI].

Jacques-Olivier BOUDON, « Le témoignage de François-Jérôme Riffard Saint-Martin, député à la Convention », AHRF, n°376, 2014, p. 53-79 [en ligne].

Anne DE MATHAN, « Des pierres pour Saturne. Une relecture des mémoires des Girondins », AHRF, n°373, 2013, p. 165-188 [en ligne].

Le soldat. L’expérience de la guerre entre Révolution et Empire.

Mardi 13 décembre 2016, 17 h - 19 h

Sources

1) Les cahiers du Capitaine Coignet, Paris, Hachette, 1883, 5ème livre, p. 128-179.

2) Maria-Pia CRITELLI, Georges SEGARINI, « Une source inédite de l’histoire de la Révolution romaine : les registres du commandant Girardon. L’insorgenza du Latium méridional et la campagne du Circeo, Mélanges de l’École française de Rome, Italie et Méditerranée, 1992, n°2014, introduction (p. 245-253) et « registres d’ordres et de correspondance du citoyen Girardon » (p. 310-394) [en ligne].

Lectures

Natalie PETITEAU, Ecrire la mémoire. Les mémorialistes de la Révolution et de l’Empire, Paris, Les Indes savantes, 2012, Introduction + 1re partie (p. 21-162).

Présentations des travaux des étudiants.

Mardi 24 janvier 2017, 17 h - 19 h

 

 

Diplomates et voyageurs. L’expérience de l’ailleurs entre Révolution et Empire.

Mardi 31 janvier 2017, 17 h - 19 h

Sources

1) C.-F. Volney, « Observations générales sur les Indiens ou sauvages de l’Amérique du Nord », dans Tableau du climat et du sol des Etats-Unis, Œuvres de C.-F. Volney, Paris, 1825, t. IV, p. 371-386 [en ligne sur Gallica].

2) Extrait du « Préface » de Louis-Antoine Milet-Mureau au Voyage de Lapérouse, Imprimerie de la République, 1797 [en ligne sur Gallica].

Lectures

N° spécial des AHRF, 2016/3, n°385 : « Voyages, voyageurs et mutations des savoirs entre Révolution et Empire » [Introduction et articles d’A. Cook et de N. Starbuck]

Marie-Noëlle BOURGUET, « La collecte du monde : voyage et histoire naturelle (fin XVIIIe siècle-début XIXe siècle) », dans Claude BLANCKAERT et alii, (dir.), Le Museum au premier siècle de son histoire, Paris, Edition du Museum d’histoire naturelle, 1997, p. 163-196.

Gilles BERTRAND, Le grand tour revisité : pour une archéologie du tourisme : le voyage des Français en Italie, milieu XVIIIe-début XIXe siècle, Rome, EFR, 2008, chapitre4 « L’approche de l’Autre italien » (p. 217-248).

ChristianWINDLER, La diplomatie comme expérience de l’Autre. Consuls français au Maghreb (1700-1840), Genève, Droz, 2002, Introduction (p. 9-34), 1ère partie (p. 130-207).

Migrants et exilés entre Révolution et Empire.

Mardi 7 mars 2017, 17 h - 19 h

Sources

1) Michel Torciaau Citoyen Chabaud-Latour, président du Tribunat (1801) [en ligne sur Gallica]

2) Le contre-révolutionnaire de Marseille : dialogue entre un Italien voyageur, et un royaliste marseillois, par J. M. Olivier Poly, 1798 [en ligne sur Gallica].

3) une pétition du réfugié piémontais Gedeon Muzio (20 ventôse an IV).

Lectures

Delphine DIAZ, Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers en France au cours du premier XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2014 [introduction et chapitre 1].

Ian COLLER, Une France arabe 1798-1831, Paris, Édition Alma, 2014 [introduction et chapitre 1-3].

Nicolas BEAUPRE et Karine RANCE éd., Arrachés et déplacés, Réfugiés politiques, prisonniers de guerre, déportés 1789-1918, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2016 [introduction].

Maria-Silvia TATTI, Le tempeste della vita. La letteratura degli esuli italiani nel 1799, Paris, Honoré Champion, 1999 [chapitres 1 et 3].

L’insoumis(e). Se révolter entre Révolution et Empire.

Mardi 14 mars 2017, 17 h - 19 h

Dossier documentaire

Les massacres de septembre.

Lectures

Quentin DELUERMOZ, Emmanuel FUREIX, Hervé MAZUREL et M’ahmedOUALDI, « Écrire l’histoire des émotions : de l’objet à la catégorie d’analyse », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 47 / 2013, p. 155-189 [en ligne].

Sophie WAHNICH, « De l’économie émotive de la Terreur », Annales, Histoire, Sciences sociales, 2002/4, p. 889-913 [en ligne].

Sophie WAHNICH, La longue patience du peuple. 1792, naissance de la République, Paris, Payot, 2008 [p. 375-428].

Philippe BOURDIN (dir.), Les nuits de la Révolution française, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2013 [1ère partie : articles de Côme Simien et Valérie Sottocasa].

Le contre-révolutionnaire. Refuser la Révolution.

Mardi 21 mars 2017, 17 h - 19 h

Dossier

1) Extrait des Mémoires d’un agent royaliste sous la Révolution, l’Empire et la Restauration 1763-1827 du Marquis de La Maisonfort, Paris, Le temps retrouvé, 1998 [chapitre 6].

2) Mémoires de l’abbé Traizet sur son émigration, Soissons, 1875 [en ligne sur Gallica].

Lectures

Jean-Clément MARTIN (dir.), Dictionnaire de la Contre-Révolution : XVIIIe–XXe siècle, Paris, Perrin, 2011 [article : « Emigrés »].

Stéphanie GENAND (éd.), Romans de l’émigration (1797-1803), Paris, Champion, 2008 [introduction].

Stéphane GOMIS, « S’en remettre à la divine “Providence” ? Prêtres dans l’exil pendant la Révolution française », Diasporas, 22, 2013, p. 128-138 en ligne .

Karine RANCE, « L’émigration nobiliaire française en Allemagne : une ‘‘migration de maintien’’ » (1789-1815), Genèses, 30, 1998, p. 5-29 [en ligne].

Le bureaucrate. Administrer entre Révolution et Empire.

Mardi 28 mars 2017, 17 h - 19 h

Sources

1) Jean YMBERT, Moeurs administratives, Paris, Ladvocat, 1825, 2 vol., t. 1, préface (p. I-V) et 9ème lettre (p. 256-279) [en ligne sur Gallica].

2) Dossier documentaire [photocopié] : Entre justification et récits de vie : les « déclarations » des employés [extraits des dossiers d’épuration du personnel des ministères - AF III 28].

Lectures

Vida AZIMI, « 1789 : l’écho des employés ou le nouveau discours administratif », Dix-huitième siècle, n°20, 1988, p. 133-150 [en ligne].

Catherine KAWA, « Voies nouvelles pour une étude de la bureaucratie révolutionnaire », AHRF, n°271, janvier-mars 1988, p. 60-75 [en ligne].

KAWA Catherine, « La morale républicaine à l’usage des bureaux ou la vertu des commis », dans Michel VOVELLE (dir.), Révolution et République, l’exception française, Paris, éd. Kimé, 1994, p. 393-416.

Le policier. Surveiller et contrôle entre Révolution et Empire.

Mardi 9 mai 2017, 17 h - 19 h

Séance avec Clyde PLUMAUZILLE / Jeanne Laure Le QUANG / Clément WEISS

Lectures

Vincent DENIS, Une histoire de l’identité. France, 1715-1815, Seyssel, Champ Vallon, 2008, chapitre 5 (p. 151-178) ; chapitre 7 (p. 211-266) ; chapitre 9 (p. 301-314).

Bernard GAINOT et Vincent DENIS (dir.), Un siècle d’ordre public en Révolution (de 1789 à la Troisième République), Paris, SER, 2009 [article de Vincent Denis].

Quentin DELUERMOZ et Aurélien LIGNEREUX, « L’Empire, c’est la sécurité. Offre et demande de sécurité en régime bonapartiste », Revue d’Histoire du XIXe siècle, n° 50, 2015-1, p. 57-78.

L’expérience de l’événement révolutionnaire : le 9 thermidor.

Mardi 16 mai 2017, 17 h - 19 h

Séance avec Colin JONES.

Lectures

Colin JONES, « The Overthrow of Maximilien Robespierre and the Indifference of the People », The American Historical Review, 119, 2014/3, p. 689-713.

Françoise BRUNEL, Thermidor. La chute de Robespierre, Paris, Complexe, 1989 (p. 111-126).

Haïm BURSTIN, Une révolution à l’oeuvre : le faubourg Saint-Marcel : 1789-1794, Seyssel, Champ Vallon, 2005 (p. 830-872).

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
heSam Université
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr