Accueil > Ressources > Publications > Éditions de sources

Les Lumières de la guerre : mémoires militaires

Partager cette page :

Sous la direction d’Hervé Drévillon et Arnaud Guinier

Edition de mémoires conservés au Service Historique de la Défense, sous-série 1 M.

Conservée au Service Historique de la Défense, la sous-série dite des « Mémoires et Reconnaissances » constitue une source incontournable pour l’histoire militaire de l’époque moderne. Réunissant plusieurs milliers de documents pour le seul XVIIIe siècle, elle offre un éclairage essentiel sur des questions aussi diverses que la logistique, la discipline, la santé, les fortifications, l’artillerie, la marine ou encore l’analyse et la préparation des opérations. La richesse des points de vue qu’elle rassemble, allant des simples élucubrations de faiseurs de projets aux écrits des principaux officiers de l’armée, en passant par les mémoires produits à la demande du dépôt de la Guerre, en font en outre le véritable miroir tant de l’opinion que des savoirs militaires à l’époque des Lumières. À ce titre, elle a attiré depuis longtemps l’attention des historiens qui lui ont emprunté nombre de citations.
Pour autant, les modalités de sa constitution, le profil et les ambitions de ses auteurs, le rôle joué par les documents qu’elle regroupe dans la construction d’un savoir et d’une politique d’État, et surtout la diversité des thématiques et des enjeux qu’elle recoupe n’ont encore jamais fait l’objet d’une analyse systématique. Autant d’aspects que le présent ouvrage propose d’évoquer à travers l’édition critique en trois volumes d’une partie des mémoires qu’elle contient (volumes 1 et 2 parus en janvier 2015, volume 3 à paraître).

 

Les Lumières de la guerre, vol 1Hervé DRÉVILLON et Arnaud GUINIER (dir.), Les lumières de la guerre, Vol. 1, Mémoires militaires du XVIIIe conservés au service historique des armées (sous-série 1M, Mémoires techniques), Paris : Publications de la Sorbonne, 2014 (coll. Guerre et Paix).
Présentation sur le site de l’éditeur

Consacré aux mémoires techniques, ce premier volume aborde la formation et l’administration du militaire, la science de la guerre, ainsi que la marine et les colonies. Véritable témoignage sur le rôle du mémoire comme instrument de réforme et comme cadre d’élaboration d’une opinion publique militaire naissante, il offre par ailleurs un vaste panorama sur les questions au coeur du débat engendré par la réorganisation de l’armée française à l’époque des Lumières.

Sommaire. Avant-propos, Hervé Drévillon. – Les Mémoires et reconnaissances du Dépôt de la guerre, Bertrand Fonck et Michel Roucaud. – Le mémoire comme projet de réforme au siècle des Lumières Introduction aux mémoires techniques du XVIIIe siècle conservés dans la sous‑série 1 M, Arnaud Guinier. – Principes d’édition. – La formation du militaire. Projet d’une nouvelle école militaire adressé à Monseigneur le Maréchal duc de Belle-Isle, Aude Mayelle. Les réformes de la gendarmerie à l’issue de la guerre de Sept Ans, Rémi Masson. La quête d’une discipline éclairée, Arnaud Guinier. Peut-on juger les officiers ? Un projet de réforme du conseil de guerre dans la France des Lumières, Paul Vo-Ha. – Science et art de la guerre. Le métier de partisan au siècle des Lumières, Arthur Gerard. La querelle des Bleus et des Rouges Controverse scientifique et réforme de l’artillerie, Clémence Engelmann. L’île d’Aix et la « fortification perpendiculaire » de Montalembert L’héritage de Vauban remis en question, Pol Vendeville. Administration militaire. Mémoire sur la fourniture du pain de guerre par les munitionnaires, Jacky Rolin. Réformer le service de santé des armées françaises dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Émilie Dosquet. – Marine et colonies. Équilibrer, libéraliser, nationaliser Mémoire pour l’essor de la marine et des colonies, Marie-Amélie Pin. – Biographies.

 

Les Lumieres de la guerr, Vol 2Hervé DRÉVILLON et Arnaud GUINIER (dir.), Les lumières de la guerre, Vol. 2,Mémoires militaires du XVIIIe conservés au service historique des armées (sous-série 1M, Reconnaissances), Paris : Publications de la Sorbonne, 2014 (coll. Guerre et Paix).
Présentation sur le site de l’éditeur

Consacré aux reconnaissances, ce deuxième volume s’intéresse à la constitution d’un savoir opératif et stratégique que rend possible la production de mémoires historiques et de reconnaissances. Réunissant des documents rédigés au cours d’un long XVIIIe siècle, il témoigne d’un affinement croissant de la connaissance des hommes et des lieux au service de la construction d’un État de plus en plus centralisé.

Sommaire. De l’œil à la plume. Les reconnaissances, aux sources des pratiques du renseignement militaire au XVIIIe siècle, Bertrand Fonck et Michel Roucaud.Principes d’édition. Un bras armé dans la Manche. Le Cotentin mis en défense au début de la « seconde guerre de Cent Ans », Nicolas Homshaw. Mémoire relatif à la carte du cours du Rhin d’Antoine de Régemorte, Grégoire Binois et Luc Ramotowski. Cahier des illustrations. Le royaume de Suède dans les années 1760. Deux visions comparées, Cécile Peter. Les militaires et les opérations de reconnaissance, Pierre Rouster. Connaître l’ennemi. Mémoires sur les armées russes, Jean-Charles Gendre. Jeu d’échelle pour une Italie virtuelle, Bernard Gainot. Les auteurs.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr