Accueil > Rencontres > Séminaires > Séminaires 2020-2021 > [M2/Doctorat] L’histoire et l’historien·ne face au quantitatif

L'accès en auditeur libre aux séminaires de l'IHMC est possible, dans la limite des places disponibles. Cependant, en raison de la pandémie de coronavirus, la préinscription est désormais obligatoire auprès de l'organisateur du séminaire dès qu'il se tient à l'ENS, en utilisant le courriel indiqué dans leur présentation complète.
Par ailleurs, en raison du plan Vigipirate, les personnes qui ne disposent pas de cartes d'étudiant ou professionnelles de l'ENS ou de Paris 1 devront se présenter avec une pièce d'identité à l'entrée de l'établissement.
N'hésitez pas à joindre l'organisateur du séminaire ou le chargé de communication de l'IHMC pour plus d'informations.
Pour les séminaires de l'IHRF-IHMC, vous devez contacter Thomas Corpet.

[M2/Doctorat] L’histoire et l’historien·ne face au quantitatif

Partager cette page :

Atelier organisé par Claire Lemercier, directrice de recherche au CNRS et Claire Zalc, directrice de recherche au CNRS et directrices d’études à l’EHESS

Le programme sera mis à jour régulièrement sur cette page, mais la référence à ce propos est le site Quanti IHMC.

Cet atelier, ouvert à tou·te·s, se propose d’accompagner les étudiant·e·s – et chercheur·se·s intéressé·e·s – dans l’utilisation des techniques quantitatives en histoire. L’objectif de cet atelier d’initiation est de discuter ensemble des différents usages possibles de la quantification dans la pratique historique, des atouts et des limites de ces approches mais également de présenter les possibilités heuristiques offertes par l’analyse statistique dans l’écriture historienne. Nous aimerions y susciter une réflexion sur la place du quantitatif dans les différents champs de l’histoire.

À cette fin, l’atelier, organisé sous forme de demi-journées de travail, évoquera à la fois les problèmes généraux (choix de corpus, échantillonnage, saisie, codage, représentations graphiques...) et des techniques de quantification (analyses textuelles, factorielles, régressions, analyses de réseaux, event history analysis...), à partir d’exemples concrets tirés des travaux en cours des participant·e·s. Les participant·e·s qui n’ont jamais construit de bases de données ou quantifié sont très bienvenu·e·s ; en revanche, nous partons du principe que tout le monde a lu notre « Repères » (disponible en librairie ou sur Cairn) avant de venir.

La validation est possible dans le cadre de différents masters (nous consulter). Elle peut se faire sur la base d’une présentation orale du projet de recherche ou d’un compte rendu écrit d’une séance.

Attention, ceci est réellement un atelier : les séances sont très peu thématiques et très fortement centrées sur la présentation et la discussion collective des travaux en cours des participants. Aussi le programme se limite-t-il à indiquer les dates des séances et, au fur et à mesure qu’ils sont fixés, les noms de celles et ceux qui interviendront. Les présentations adoptent le format suivant : 15 mn pour l’orateur·trice pour présenter ses questions de recherche, ses sources, ses questions de quantification (échantillonnage, saisie, codage et/ou analyse) et l’endroit où il ou elle en est arrivé.e (le mieux étant de montrer les fichiers) ; puis 45 mn de discussion générale – soit 3 interventions par séance.

Pour participer à l’atelier en y présentant une intervention sur votre recherche, il faut :
- écrire aux organisatrices (claire.lemercier@sciencespo.fr et Claire.Zalc@ens.fr) avant la première séance pour annoncer votre intention de participer, en précisant en quelques phrases votre objet de recherche et ce que vous attendez de l’atelier ;
- et venir à la première séance, le jeudi 15 octobre 2020 : le programme de la suite sera élaboré à ce moment ; si cela vous est complètement impossible, bien l’indiquer dans votre e-mail préalable.

Pour des questions de jauge de salle, il est indispensable de prévenir de sa présence cette année, en écrivant aux organisatrices.

Cette année, l’atelier aura lieu le jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 au premier semestre (durée totale : 24 heures) aux dates indiquées plus bas. Il se tiendra à l’ENS, 29 rue d’Ulm, Paris 5e (métro Monge ou RER Luxembourg), en salles Ferdinand Berthier U207 (pour les séances des 15 octobre, 7 et 14 janvier) et Émile Borel U203 (pour les séances des 5, 12, 19, 28 novembre et 10 décembre).

Le contenu de chaque séance (intervenant·e·s, thèmes) sera ajouté sur ce site après la première séance du 15 octobre. Pour avoir une idée de ce à quoi cela peut ressembler, vous pouvez regarder le programme de l’an dernier ici.

Publié le 17 septembre 2020, mis a jour le vendredi 25 septembre 2020

Séances

Jeudi 15 octobre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Introduction

Salle Ferdinand Berthier (U 207)

Introduction, présentation du fonctionnement du séminaire

  • Esther Saltiel-Ragot, sur les femmes juives grecques dans le Paris de l’entre-deux-guerres
  • et une seconde présentation à définir

Jeudi 5 novembre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 1

Salle Émile Borel (U 203)


Jeudi 12 novembre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 2

Salle Émile Borel (U 203)


Jeudi 19 novembre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 3

Salle Émile Borel (U 203)


Jeudi 26 novembre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 4

Salle Émile Borel (U 203)


Jeudi 10 décembre 2020, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 5

Salle Émile Borel (U 203)

  • Franck Schmidt : Questionnements sur les difficultés d’une étude prosopographique des militants de l’Association EFA/France-RDA
  • et deux autres présentations à définir

Jeudi 7 janvier 2021, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 6

Salle Ferdinand Berthier (U 207)


Jeudi 14 janvier 2021, 9 h 30 – 12 h 30
Séance 7

Salle Ferdinand Berthier (U 207)

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
EUR Translitterae
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr