Accueil > Rencontres > Colloques et journées d’étude > Événements 2017

Mobilités et itinéraires rebelles européens de l’époque moderne

Partager cette page :

Illustration des journées d'études

Jeudi 2 et vendredi 3 novembre 2017

Journées d’études internationales – 2e session (voir la session de 2016) ouvertes à tous

Dans le cadre du séminaire « Atelier du Colonial et des Empires – ATECOLE »
Villa Finaly, Florence (Italie)

Les histoires de vies abordées ici ne se limiteront pas à reconstituer les événements, les attitudes et les actions marquant l’existence d’individus en rupture avec les autorités politiques, judiciaires ou religieuses du temps. Leurs parcours seront retenus pour la diversité des situations et des itinéraires qu’ils révèlent ; pour ce qu’ils nous dévoilent sur l’insertion de rebelles dans les réseaux familiaux et politiques du temps ; ainsi que pour les formes de rivalités et de solidarités occasionnelles dont ils rendent possible l’étude.

Le paradoxe de toute contestation tient à la difficulté à concilier le secret avec la nécessité de constituer un mouvement de grande ampleur. Dans ce processus d’emboîtement entre l’individuel et le collectif, entre le secret et le public, entre le complot réduit et la congrégation de gens armés, certains personnages jouent un rôle déterminant. Ceux-là seront privilégiés en regard des rebelles ordinaires, dépourvus de tout pedigree et dont l’existence sans gloire a le plus souvent été ignorée par les historiens. Ces derniers méritent qu’on s’y intéresse ici.

Pour autant, tous les désobéissants et les désobéissantes, ne s’inscrivent pas dans un processus collectif. Les postures de certains se situent aux marges du blasphème, de l’irrévérence, de la provocation, de formes diverses d’anticonformisme ou plus simplement de délinquance ; elles ne peuvent pas être qualifiées de crimes de lèse-majesté pas plus que d’authentiques rébellions et ne relèvent que de comportements isolés, existant ailleurs, mais séparés de tout groupe porteur qui s’en fasse l’écho.

Les cultures rebelles sont sans doute des plus variables d’un individu à un autre. Les ligues sont rarement homogènes socialement ou politiquement. Ce sont le plus souvent des convergences de souffrances, de frustrations ou d’intérêts, sans pour autant que les points de vue et les projets politiques s’avèrent parfaitement convergents entre leurs membres. Certains sont dotés d’une vision de ce que devrait être l’avenir, d’autres en sont dénués ; quelques-uns témoignent des faits et couchent sur le papier le récit de la rébellion cependant que les menées de la plupart nous ont été transmises par des tiers, généralement pour discréditer leur mouvement. Ainsi, l’une des composantes de ces biographies est constituée de la dimension mémorielle qui glorifie une insurrection et ses acteurs ou bien s’efforce de la vouer aux gémonies pour l’éternité.

Programme et affiche

PDF - 1 Mo
Programme des journées d’études
PDF - 34.4 Mo
Affiche des journées d’études

Jeudi 2 novembre

9 h
Présentation
Bertrand Haan et Gregorio Salinero

9 h 30
Rodrigo Hurtado de Mendoza, marqués del Zenete, virrey y rebelde, 1466-1523
Juan Francisco Pardo Molero et Jorge Antonio Catalá Sanz (Universidad de Valencia)

10 h
The Lonesome Road to Martyrdom : St George the New of Sofia, 1515
Rossitsa Gradeva (Institut d’études balkaniques, Sofia, Bulgarie)

10 h 30
Teodoro Trivulzio. Itinéraire rebelle et francophile d’un chef de guerre milanais, 1522-1531
Séverin Duc (Université Paris-Sorbonne, École française de Rome)

Discussion, pause

11 h 30
Les trois vies d’Aben Humeya, xvie-xxie siècles
Bernard Vincent (EHESS)

12 h
Itinéraire d’un enfant gâté, Thomas de Savoie-Carignan, 1620-1655
Julien Alerini (Université Paris 1)

12 h 30
Françoise Charbonnier, une veuve lyonnaise dans la contrebande d’indiennes et la contrefaçon de marques, 1667-1718
Anne Montenach (Université d’Aix-Marseille)

Discutant : Ofelia Rey Castelao et Bertrand Van Ruymbeke

Repas

14 h 30
José Francisco Pereira, un sorcier entre trois mondes : l’Afrique, le Brésil et le Portugal, xviiie siècle
Laura de Mello e Sousa (Université Paris-Sorbonne)

15 h
Le marquis de La Case, huguenot languedocien. Analyse d’un cheminement vers la désobéissance dans la France de 1625
Adrien Aracil (Université Paris-Sorbonne)

15 h 30
Imre Thököly (1657-1705), from shooting-star Hungarian rebel to Ottoman military officer
Gábor Kármán (Institut d’Histoire, Budapest ; Académie hongroise des sciences)

Discussion, pause

16 h
Guillén Lombardo il ribelle, dall’Irlanda al Messico
Fabio Troncarelli (Università di Viterbo)

16 h 30
A rivalry over a girl ? The rising of the Crimean nobles in 1724
Natalia Królikowska-Jedlińska (Instytut Historyczny, Uniwersytet Warszawski, Pologne)

Discutant : Radu Paun et Marco Penzi

Vendredi 3 novembre

9 h
Cachamuiña, el mito de Bernardo González del Valle, un hidalgo gallego contra los franceses, 1809
Ofelia Rey Castelao (Universidad de Santiago de Compostela)

9 h 30
Tacky and Wager : Slave Rebels in Jamaica in the Great Rebellion of 1760
Trevor Burnard (University of Melbourne)

10 h
Francisco Peña (1540-1612), un auditeur de Rote contre le pape
Benoît Schmitz (École Normale Supérieure)

10 h 30
Cercar La Paz. Bartolina Sisa, una rebel de aymara, 1781-1782
María Dolores Gonzáles Guardiola (Universidad de Castilla La Mancha)

Discutant : Bertrand Van Ruymbeke et Bernard Vincent

11 h 30
Tomás das Quingostas : herói ou vilão ? Um rebel de no Norte de Portugal nos anos 30 de oitocentos
Alexandra Patrícia Lopes Esteves (Universidade Católica Portuguesa, Instituto de Ciências Sociais, Universidade do Minho)

12 h
Noël Béda (c.1470-1537), lèse-majesté zelo charitatis
Julien Ferrant (Université Paris-Sorbonne)

12h30
Débat : Que nous apporte l’histoire biographique des rebelles ?
Bertrand Haan et Gregorio Salinero

Coordination

Gregorio Salinero
Bertrand Haan
Radu Paun
Bertrand Van Ruymbeke

Organisation

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – IHMC
Université Paris-Sorbonne – Centre Roland Mousnier et École doctorale 2
Labex EHNE (Histoire une histoire nouvelle de l’Europe)
Institut Universitaire de France
Université Paris VIII
Universidad de Extremadura
Universidad de Santiago de Compostela
Proyecto de Excelencia CULTURBAN
CERCEC-EHESS Paris
Columnaria, Red de Excelencia sobre la movilidad de las sociedades y las fronteras de los Mundos Ibéricos (COREDEX)

Gestion événementielle

Patricia Benali-Ristori
Tél. : 0039/(0)55-46 31 066
patricia.benali-ristori@villafinaly.sorbonne.fr

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
Labex TransferS
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr