Accueil > Ressources > Publications > Toutes les publications par année > Publications 2020

Rome, entre révolutions et restaurations (1780-1820)

Annales historiques de la Révolution française 2020/3 (n° 401)

Partager cette page :

Couverture du numéro

Retrouvez le numéro sur Cairn.info.

Maria Pia Donato, Bernard Gainot, Virginie Martin (dir.), Annales historiques de la Révolution française 2020/3 (n° 401), Paris, Société des études robespierristes / Armand Colin, août 2020, 217 p.

Les deux époques de la domination française à Rome – la République Romaine, proclamée le 15 février 1798 dans le cadre de la politique offensive du Directoire et dissoute en septembre 1799, puis après une année d’occupation militaire de la ville, l’annexion à l’Empire de 1809 à 1814 – sont, depuis quelques années déjà, un objet historiographique à part entière. Cependant, la Rome révolutionnaire et impériale peine à trouver sa place dans un « grand récit » de l’époque révolutionnaire et impériale qui est en passe d’être profondément renouvelé par des approches transnationales de plus en plus attentives aux circuits globaux des circulations d’hommes et d’idées. Qui plus est, malgré la moisson d’études réalisées en la matière, l’historiographie peine à articuler en une vision cohérente les multiples déclinaisons de la réalité unique d’une ville qui était à la fois le centre de la catholicité, l’un des foyers du cosmopolitisme européen et la capitale d’un État territorial ébranlé par la Révolution.

Comment reconnecter ces différentes dimensions et les enjeux spécifiques de chacune d’entre elles ? Quels furent les effets des changements politiques sur la société romaine dans ses nombreuses et différentes composantes ? Quelle recomposition ces deux périodes « françaises », bien que courtes et contrastées, produisirent, cristallisèrent ou accélérèrent-elles ? À l’inverse, quel fut le rôle et le poids de Rome dans les dynamiques politiques en France et à l’échelle européenne, voire globale…

Sommaire

Introduction

Rome, entre révolutions et restaurations (1780-1820)
Maria Pia Donato, Bernard Gainot, Virginie Martin
Page 5 à 19

Articles

L’honneur et la solde. L’insurrection des « capitaines » à Rome (février-mars 1798)
Bernard Gainot, Virginie Martin
Page 21 à 58

La Rome des impériaux. Vivre à la française dans la seconde ville de l’Empire
Aurélien Lignereux
Page 61 à 86

Compter et contenir les populations dans la Rome napoléonienne et de la Restauration : entre paroisse et police (1809-1840)
Chiara Lucrezio Monticelli
Page 89 à 109

Faire face à l’infection révolutionnaire. L’inquisition romaine entre action locale et aspirations globales
David Armando, Massimo Cattaneo
Page 111 à 134

Rome, avant-poste de la France en orient. Les chrétiens orientaux dans la ville éternelle et la congrégation de la propagande pendant l’occupation napoléonienne (1808-1814)
Cesare Santus
Page 135 à 158

Les « mercanti di campagna » romains. Profils et trajectoires d’une modernisation paradoxale (1789-1849)
Catherine Brice
Page 159 à 182

Hommages

Angela Groppi (1946-2020)
Anna Maria Rao
Page 183 à 186

Maurice Genty (1925-2020)
Raymond Huard, avec la collaboration de Claude Mazauric
Page 187 à 189

Comptes rendus
Page 190 à 217

Publié le 27 août 2020

Version imprimable de cet article Version imprimable
Labex Hastec
 
EUR Translitterae
PSL
Institut d'histoire moderne et contemporaine
IHMC - UMR 8066 (CNRS | ENS | Université Panthéon-Sorbonne)
45, rue d'Ulm, 75005 Paris, France
+33 (0)1 44 32 31 52 ou 32 86 | contact-ihmc@ens.fr