Accueil du site IHMC

Actualités

Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres associé·e·s > CUCCOLI Lorenzo

Partager cette page :

CUCCOLI Lorenzo

Lorenzo Cuccoli est docteur en histoire à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne (Centre d’Histoire Moderne et des Révolutions - EA 127, Institut d’Histoire de la Révolution française) et à l’Université de Bologne. Il a consacré ses premières recherches à l’histoire militaire française et italienne dans la période révolutionnaire et impériale. Sa thèse porte sur les ingénieurs militaires entre la France et l’Italie, 1796-1814. Il s’agit d’un travail d’histoire culturelle des institutions militaires, ainsi que d’une prosopographie des officiers.

Après la thèse, il a été post-doctorant au CNRS dans le cadre du projet ANR ACTAPOL pour la confection du Dictionnaire des Conventionnels. Il a travaillé pour la rédaction des fiches biographiques de 41 députés et du répertoire de leurs interventions à la Convention Nationale (1792-1795).

Il a ensuite entrepris dans le cadre d’un post-doctorat à la RGGU (Russian State University for the Humanities) un projet de recherche sur la recomposition de la hiérarchie militaire dans les armées révolutionnaires, en comparant les cas de la France (1789-1802) et de la Russie/URSS (1917-1930). Il s’agit d’une étude des élites militaires qui se centre sur leur sélection, sur les mécanismes de promotion et sur la légitimation à commander dans des sociétés qui se veulent égalitaires. L’approche méthodologique couple, encore une fois, l’histoire culturelle des institutions militaires et la prosopographie. L’histoire militaire est envisagée ici pour sa capacité à éclairer certains aspects des révolutions, de la construction de l’état moderne, de l’affirmation de ses élites, du fonctionnement de l’apparat répressif, de l’administration et de l’économie.

 

Affiliations

  • Chercheur associé à l’Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine.
  • Chercheur associé au Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec) de l’EHESS.
  • « Cultore della materia » en Histoire des institutions politiques à l’Università di Bologna.
  • Membre de la Società Italiana di Storia Militare.

Publié le 24 novembre 2015

Actualités

Version imprimable de cet article Version imprimable