Accueil du site IHMC

Accueil > Ressources > Publications > Toutes les publications par année > Publications 2022

Partager cette page :

L’éclatement des modèles postaux

Couverture de la revue

Accéder au numéro sur Cairn

Muriel Le Roux (dir.), Entreprises et histoire, no 105 (2021/4), février 2022, 150 p.

Les Postes sont un objet hybride. Étudier ces structures de communication et d’échanges multiséculaires interconnectées bien avant le web requiert une étude conjointe des interactions, des moyens techniques et des hommes, sans omettre le politique et la diplomatie, le tout sur un temps long. Ce numéro d’Entreprises et Histoire leur accorde une attention particulière au moment même où le cœur de métier de ces entreprises, le courrier papier, est en voie d’attrition.

Les différents articles étudient d’abord l’organisation de flux d’objets et d’argent dans et vers des pays émergents, du Brésil à l’Afrique en passant par le Proche-Orient. Puis ils tentent d’éclairer la façon dont ces entreprises transportant des objets plats (lettres, cartes, presse) ou volumineux ou encore des personnes, mais aussi des données numériques ont su, jusqu’au présent le plus récent, s’adapter aux évolutions et changements politiques et technologiques : du service public à la compétition des services. Longtemps liées au pouvoir politique, les Postes étaient présentes dans le quotidien des usagers puis clients et constituaient une évidence, comme les États. Certaines ont toutefois disparu, d’autres cherchent à inventer un autre futur sans courrier. Enfin les articles sur la Poste en France s’attachent à mettre en lumière le point de vue des postiers et postières (les femmes étant majoritaires dans ce corps de métier) qui ont dû composer avec la globalisation et la digitalisation des informations et comment l’entreprise est devenue apte à concevoir des services répondant aux nouvelles fractures du tissu social français.

Publié le 8 février 2022, mis a jour le lundi 28 mars 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable