Accueil du site IHMC

Accueil > Ressources > Publications > Toutes les publications par année > Publications 2021

Partager cette page :

Usages de l’enfant sauvage

Revue d’histoire des sciences humaines, no 38

Couverture du numéro

Accéder au numéro complet sur OpenEdition Journals

Jean-Luc Chappey (dir.), Revue d’histoire des sciences humaines, no 38, juillet 2021.

Si l’histoire de l’enfant sauvage de l’Aveyron auquel le film de Truffaut (1970) a donné un visage, et celles des autres enfants sauvages, semblent aujourd’hui bien connues, il convient encore de questionner les raisons de leur présence, sinon leur retour régulier, depuis le xixe siècle, dans l’écriture des sciences humaines. De l’anthropologie à la linguistique, en passant par la psychiatrie et la didactique, l’enfant sauvage s’est imposé, au sein de corpus différents, comme une sorte de passage obligé, servant pour les uns à construire un roman des origines, pour les autres à revendiquer des positions particulières au sein de leur discipline. En réunissant des spécialistes issus de différentes sciences humaines, il s’agit justement d’interroger les enjeux qui se cristallisent autour de ces réactualisations et de comprendre comment ces usages successifs peuvent participer à l’émergence de savoirs nouveaux ou, dans des contextes particuliers, contribuer à redessiner les contours des savoirs établis.

Sommaire

Dossier

Jean-Luc Chappey
Questions sur les usages de l’enfant sauvage dans l’écriture des sciences humaines (xviiie-xxie siècles)

Claude Blanckaert
Les animaux dénaturés – Anthropologie(s) du « sauvage absolument sauvage » (1750-1825)

Delphine Antoine-Mahut, Mathias Winter et Samuel Lézé
Comment éveiller l’âme de Victor ? – Le problème des idées innées de Descartes à Itard

Sabine Arnaud
Le sauvage, le sourd-muet et l’enfant ordinaire – Rencontre de compétences et définition des rôles dans les années 1800

Guillaume Roux
Le cas de Victor de l’Aveyron au regard de l’acquisition du langage

Laurens Schlicht
Connaître et éduquer l’« idiot » – Des précurseurs Roch Ambroise Sicard, Jean Itard et Édouard Séguin à l’institutionnalisation des pratiques autour de 1900

Yann Craus
L’enfant sauvage à l’oreille de Lucien Malson – Sauvagerie et jazzité

Antoine de Baecque
Un cinéaste qui aurait l’âme d’un enfant ; un homme qui s’indigne de l’enfance maltraitée 

Document

Correspondances des éditions Gallimard avec Alexandre Koyré (1946-1961) puis sa veuve (1966-1975)

Emanuel Bertrand
Alexandre Koyré, sa veuve et son éditeur (1946-1976) – Une politique d’auteur

Varia

Antoine Roger
Une internationalisation disputée – Le champ de la sociologie rurale en Roumanie

Géographies académiques

Valentin Behr
Internationalisation ou nationalisation ? – Les sciences humaines et sociales polonaises face au double défi du néolibéralisme et du national-conservatisme

Débats, chantiers et livres

Laetitia Guerlain
Frédéric Audren, Anne-Sophie Chambost et Jean-Louis Halpérin, Histoires contemporaines du droit, Paris, Dalloz (Méthodes du droit), 2020, 300 pages

Benjamin Pinhas
Gabriele Metzler, Der Staat der Historiker. Staatsvorstellungen deutscher Historiker seit 1945, Berlin, Suhrkamp, 2018, 371 pages

Céline Trautmann-Waller
Jean-François Bert (dir.) avec Christine Lorre, Rafael Faraco Benthien et Nicolas Meylan, Henri Hubert et la sociologie des religions. Sacré, Temps, Héros, Magie, Presses universitaires de Liège (Religions. Comparatisme-Histoire-Anthropologie, 6), 2015, 330 pages

Publié le 26 août 2021, mis a jour le mardi 31 août 2021

Version imprimable de cet article Version imprimable